Rechercher sur ce site

La Recherche


Fil d'ariane

  > LA RECHERCHE > Les thèmes de recherche > Environnements, Risques, Vulnérabilités

Contenu

Environnements, Risques, Vulnérabilités

La thématique

La montée des problèmes publics et organisationnels de risques s’est accompagnée d’une transformation des modes et des critères de la prise de décision, tenant compte des tensions spécifiques liées à la thématique environnementale. Il s’agit donc d’analyser les conditions d’émergence de nouvelles formes de régulation et de gouvernance, en les considérant comme des facteurs de changement pour les organisations et pour l’action publique. Dans cette perspective seront mises en regard des recherches menées sur les risques technologiques et les risques naturels, afin d’identifier ce qui unifie et ce qui différencie ces domaines de risques.

Les responsables scientifiques

Programmes de recherche 2011

  • Impact des activités pétrolières en Equateur : risques environnementaux, sociaux politiques et sanitaires, S. Becerra, GET (UT3)

    Mots clés : Vulnérabilité/Risque/Santé/Contamination/Pétrole/Régulation

    L’objectif central de ce projet est de réaliser un diagnostic de la situation environnementale et sanitaire actuelle en Amazonie équatorienne, afin d’estimer les risques liés aux contaminations pétrolières pour les populations en comparant deux zones impactées avec une zone de contrôle. Ce projet est découpé en deux composantes principales : environnementale (étude de la contamination des eaux, des sols, de la chaine trophique, mise en place de bio-marqueurs d’exposition, développement de tests cyto-toxiques) et humaine (études épidémiologiques, politiques et sociales).

    PDF - 113.1 ko
    MONOIL 2011
  • Planifier pour ménager le climat en Midi-Pyrénées : paysage institutionnel, positionnements d’acteurs et recompositions des compétences professionnelles, G. Molina, LISST-CIEU (UT2)

    Mots clés : Environnement/Changement climatique/Profession/Compétence/Légitimité

    À l’heure où les questions climatiques et plus largement environnementales se sont imposées comme nouveaux piliers de la gestion et de l’action sur les territoires, ce projet cherche à analyser les prises de position professionnelles sur la question climatique. Prenant pour cœur de cible les dispositifs d’action publique de lutte contre le changement climatique qui se construisent actuellement au sein des services de l’État et des collectivités territoriales, il a pour objectif d’interroger la manière dont les professionnels et institutions s’organisent et se distribuent les rôles à jouer pour répondre à cet enjeu. Trois entrées imbriquées sont ainsi privilégiées pour cerner ces phénomènes : les professions, les compétences et les savoirs.

    Investir Midi-Pyrénées comme terrain d’étude semble d’autant plus pertinent pour aborder cette problématique que cette région est considérée comme une référence en matière de développement durable à l’échelle nationale. En abordant l’enjeu climatique au travers d’une entrée par les positionnements et compétences (postures, savoirs, construction de la question climatique) des acteurs institutionnels et professionnels et de leurs éventuelles mutations, ce projet permet donc d’appréhender une question environnementale sous un angle d’attaque original.

    PDF - 128.6 ko
    PMC - CLIMAT
  • Sociétés et Nanos, P. Chaskiel, CERTOP (UT2/UT3)

    Mots clés : Risques/Nanos/Régulation/Recherches

    Si les recherches en nanosciences et en nanotechnologies se sont étendues, celles menées sur les nanos du point de vue des Sciences Humaines et Sociales (SHS) constituent un paradoxe. D’un côté, on relève des réflexions abondantes et approfondies sur les virtualités offertes en termes de production industrielle, de pratiques médicales et de surveillance ; de l’autre, la réalité concrète des activités liées aux nanos reste mal connue en regard de l’ampleur des débats sociétaux.

    Or, l’accélération du développement des nanosciences et nanotechnologies a provoqué une montée des interrogations sociétales qui pèsent directement sur le devenir de ces activités de recherche. Par conséquent, pour fonder une approche responsable des nanos, il est nécessaire de mettre en œuvre des travaux de recherche destinés à mieux saisir la nouveauté et la diversité des enjeux concrets, ainsi que leurs dimensions contradictoires.

    Des initiatives ont été prises depuis plusieurs années pour aller dans cette direction. Toulouse ayant été désignée, à l’instar de la région Île-de-France et de Grenoble, centre d’intégration NanoInnov, notre Université doit favoriser et structurer les recherches sur la dynamique sociétale des nanos, en particulier dans le contexte de la formation d’un Institut de Recherche Technologique. Ceci justifie donc le projet de créer, au sein de l’Université de Toulouse, un pôle de recherches visant à devenir une référence internationale, rassemblant dans la pluridisciplinarité, des équipes de chercheurs de Sciences de la Société et des autres Sciences.

    PDF - 111.4 ko
    SONANO

 

 

 





Navigation

Page mise à jour le - 11/07/2011